Quel genre de maman je vais-être?

Salut les Moms! Désolée de mon absence ces derniers jours mais j’étais Dé-Bor-Dée!

Mais vraiment débordée comme quelqu’un qui n’avait pas une minute pour elle…

sad

M’enfin, toujours est-il qu’aujourd’hui je vais prendre un peu de temps pour vous parler d’un sujet qui me trotte dans la tête ces derniers temps : Quel genre de maman vais-je être?

Je suis sûre que vous vous êtes posée à un moment donné cette question! Vrai, n’est-ce pas?

Entre la maman cool, et la maman trop stricte, j’ai essayé de trouver mon équilibre.

umyb

Forcément, la première chose qui va influencer la façon d’éduquer votre enfant est votre propre enfance. Si vous avez eu en général des parents trop strictes, vous allez essayer de ne pas l’être. Et inversement.

Pour ma part, j’ai grandi une grande partie de mon enfance, uniquement avec mon papa. Je dois avouer, que j’ai eu une éducation un peu stricte comme vous pouvez l’entendre.

Pourtant, même si son éducation était un peu stricte, je l’en remercie aujourd’hui car à mon sens, il a su mettre des limites. Et grâce à ça, j’ai su respecter les règles. En cela, je peux dire, que j’ai évité pas mal de bêtises de jeunesse.

Avant d’avoir bébé E., pendant mes études, je travaillais en tant qu’hôtesse de caisse dans un grand hyper marché de la région parisienne. Autant vous dire, que j’en ai vu défiler des enfants, et certains m’ont consternée voir choquée.

Ah cette petite fille qui a craché au visage de sa grand mère… Je crois que ce souvenir restera gravé en moi tellement j’en étais abasourdie!

gsp

Le pire dans tout ça, c’est que ses parents lui ont mis une claque sur la main et c’est tout!

0 explication, rien. J’étais là, choquée, attendant une réaction des parents. Mais rien. En tout cas, rien de constructif…

J’ai également vu des enfants insulter leur parents. Ouai ouai, à 6-7 ans, ils n’avaient aucun respect pour leur parents.

J’en passe et des meilleures!

Une chose me semble très importante: la communication avec l’enfant. Ce n’est pas parce que c’est un enfant qu’il n’est pas apte à comprendre lorsqu’on lui parle. Pourquoi taper?

Cela n’a aucun intérêt hormis peut être celui de se défouler sur l’enfant…

Bonjour l’image que le parent renvoie à l’enfant!

C’est sans doute une question d’éducation, mais quand on me disait « Non » quand j’étais petite, c’était non. Je n’avais pas besoin qu’on me tape pour que je comprenne.

Je ne supporte pas les parents qui mettent des énormes claques sur les fesses de leur enfants, en les qualifiants de « fessée », « claque », « trempes ». D’autres, leur mettent des claques sur la figure. Quel est ce genre d’éducation basée sur la violence?

Comment l’enfant peut à son tour comprendre que taper, c’est mal, si nous même, nous le faisons? Quel droit avons nous?

Alors ok, parfois l’envie peut être là quelques secondes, de secouer son enfant parce que ça fait une heure qu’il hurle comme un malade! Ok. MAIS, entre en avoir l’envie sur le moment par énervement, et le faire est une toute autre chose. Vaut mieux sortir prendre l’air cinq minutes que de taper son enfant.

Oui car pour moi, une fessée ça reste un geste violent et non pas un acte anodin comme certains le laissent penser. N’oublions pas que notre enfant n’est pas un objet, ni une propriété. C’est une personne. Nous en sommes responsables mais nous ne le possédons pas. Là est la nuance!

Quel genre d’avenir nous offrons à un enfant qui se prend des claques, des coups de ceintures et j’en passe? En général ces enfants en sont marqués à vie. Il suffit de leur poser la question…

En ce qui me concerne, je ne taperais pas mon fils. J’essaierais de lui expliquer les choses, de lui faire comprendre.

Non, la maman violente, ça ne sera pas moi.

A l’inverse de taper, avoir un dialogue avec son enfant est important pour qu’il puisse savoir où sont les limites que vous avez posées.

La maman copine, « trop cool », ça ne sera pas moi non plus. Car pour moi, une maman est une maman et non pas une copine. Il faut savoir délimiter l’espace de chacun sans qu’aucun ne prenne une place qui n’est pas la sienne en définitive.

Je suis sa maman. Celle qui l’aime plus que tout au monde, qui va le guider dans sa vie en l’accompagnant du mieux que je peux. En essayant de lui donner de bonnes bases pour sa vie future, en faire quelqu’un d’équilibré, heureux. Oui, je sais, je suis ambitieuse. Mais n’est ce pas le rôle d’une maman de vouloir le meilleur pour son enfant?

awwwww

N’oubliez pas que cet enfant est venu au monde par votre choix. Protégez-le, aimez-le.

En définitive, je pense qu’il ne faut pas être une maman dans l’excès des choses « trop stricte » « trop laxiste », « trop intrusive » « trop cool ». Le juste équilibre des choses est à mon sens la meilleure éducation possible pour son enfant.

#BeingAMom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s