Sevrer Bébé (partie 1)

Sevrer bébé ou THE galère!

Ouai, faut le dire : j’en ai bavé! Je croyais que je n’y arriverais jamais!

 

dqyziru9dthaw

L’allaitement m’épuisait. Faut dire que mon fils tétait tout le temps. Et pour son âge c’était même trop!

La journée, on était à 5-6 tétées. MAIS la nuit, il pouvait me réveiller toutes les heures voir toutes les demies-heures.

Je pétais littéralement un plomb. Je ne dormais plus la nuit.

Tu vois, je ressemblais à ces mères complètement dépassées: cheveux en bataille, cernes et irritabilité.

Quand on me demandait comment j’allais, j’avais qu’une envie, c’était de répondre ça :

 

ynfykxtivsdoy

 

Allez, je suis sûre que je ne suis pas la seule, n’est ce pas? 😉

Toutes les mères à qui je parlais un peu de mes difficultés me disaient « passe le aux biberons! ». Ouai, mais c’est pas aussi simple que ça!

Mon fils, grands flemmard qu’il est, ne se fatiguait pas vraiment lors de la tétée. Il ouvrait la bouche et attendait la montée de lait. Vous vous souvenez de ce geyser dont je vous parlait?

Et bien, pour lui, c’était tout simple! Donc quand j’ai essayé de lui donner un biberon, il ne savait absolument pas téter la tétine. Il se contentait de la mordiller et de faire ses dents dessus.

Sauf que voilà, il fallait que je trouve une solution. Mon fils allait sur ses 9 mois et je me voyais pas l’allaiter plus longtemps. Mon objectif premier était 6 mois.

A 6 mois, je me suis dit « pourquoi pas 7? » et à 7… Bon vous connaissez la chanson!

Mon fils qui a fait ses dents à partir de 4 mois (oui oui…) s’amusait à me mordiller les seins avec un joli sourire de sadique de surcroit.

no-baby-no-gif

Je me souviens avoir eu une coupure sur un de mes tétons qui me faisait affreusement mal. Sauf qu’à un moment, mon sein étant tellement rempli que j’étais obligée de lui donner pour le vider un peu. Ne compte même pas sur le tire-lait dans ces moments là. A moins de vouloir y laisser un sein Haha

Sans compter qu’avec les variation de volume de mon sein entre « sein vide » et « sein plein », j’ai eu le droit à l’apparition de vilaines vergetures… Et j’avais la très nette impression que mes seins commençaient à tomber un peu. Pas jusqu’au genou je vous rassure 😉

Pour autant, j’aimais beaucoup les moments câlins que je passais avec mon fils. Ce moment réservé uniquement à nous. Un moment où je le sentais apaisé contre moi et où il se reposait.

Mais pour autant, avec la fatigue, il était urgent de trouver une solution…

Je vous parlerais dans la suite de cet article de mes différents tests de biberons, laits et comment j’ai pu enfin dormir un peu 😉

iqwojm3

 

#BeingAMom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s